comment jouir pleinement de la vie ?

Le temps sans stress

    Notre relation au temps est une profonde source de stress. C’est comme l’argent on n’en a jamais assez. A cela s’ajoute le stress que l’on se génère en faisant référence au passé ou encore en se projetant dans le futur. Vivre le moment présent serait la solution à tous nos tourments, oui mais est-ce réaliste de nos jours de vivre ainsi déconnecté de la réalité des choses ? Ignorer le temps qui passe est illusoire, si l’on n’anticipe pas les choses nous les subissons, le stress n’est-il pas alors bien plus conséquent ? Comment se satisfaire des seules 24 heures d’une journée lorsque l’on doit mener de front les enfants, la maison, le travail et les relations sociales ? Que reste-t-il pour se détendre, se reposer ?

trouver le bien-être

Notre énergie est source de temps

     Pour optimiser son temps il faut se focaliser sur son énergie. L’énergie physique d’abord, en veillant à bien s’alimenter, faire de l’exercice et avoir un bon sommeil. Tout ce qui donne du tonus et fera de nous une personne dynamique. Ensuite l’énergie mentale, il faut veiller à ne pas s’encombrer l’esprit inutilement mais plutôt le libérer pour le consacrer à ses priorités. Cela passe par le lâcher prise et la concentration sur le moment présent. Enfin il y a l’énergie émotive, il faut être à l’écoute de ses émotions, accepter les choses comme elles sont. Il faut accepter qu’on ne fasse pas tout ! En orientant ainsi ses projets et ses activités en fonction de son énergie, on réussit à faire les choses plus efficacement, avec entrain. Quand on fait les choses par envie cela efface les contraintes de temps, l’homme satisfait privilégie donc les choses qu’il fait par intérêt.

 

Nos valeurs doivent dicter l’usage de notre temps

     L’homme satisfait fait la différence entre le temps chronologique et le temps psychologique. Le premier est dicté par l’horloge, le second est dicté par l’esprit. Souvent nous définissons notre emploi du temps selon des critères temporels. Nous sommes pilotés par la montre et le calendrier. La satisfaction requiert un tout autre mode de fonctionnement, elle impose que nous construisions notre emploi du temps selon nos valeurs, nos principes. Là on l’on raisonne planning, tâches, activités qui sont généralement source de stress, il faut revenir à ce qui nous anime, ce que l’on pense être notre devoir. L’homme satisfait ne regarde pas ce qu’il peut caser dans le temps qu’il lui reste. C’est tout le contraire, il part de ses priorités desquelles il décline des activités et des actions. Une fois que les actions prioritaires sont bien claires, il dégage le temps nécessaire pour les réaliser. La difficulté est plus une question d’arbitrage, de définition des priorités que la gestion du temps elle-même !

 

Il faut investir son temps dans les relations humaines

     Après la santé, le temps est le bien le plus précieux que nous puissions avoir. On ne peut pas tout faire, on est condamné à faire des choix, c’est sur ces choix que tout se joue. Souvent on aura tendance à privilégier des choix orientés vers l’argent, c’est certainement la chose qui nous fait courir le plus. A l’opposé, nous avons tendance à négliger le contact humain. Nous avons le sentiment que cela nous prive d’un temps précieux que l’on pourrait utiliser à autre chose. C’est sans doute parce que nous sommes en pilote automatique et que justement nous ne prenons pas le temps de nous ouvrir, d’être à l’écoute, de prendre toute la mesure de ce que peut nous apporter les relations humaines.

 

    Voilà, l’homme satisfait sait combien le temps est précieux, il ne le gaspille pas. Il profite pleinement de chaque moment en étant complètement présent à ce qu’il fait. Pour ce faire il a fait des choix de vie, il a priorisé ce qui compte le plus pour lui, il agit en parfaite osmose avec ses valeurs. Ainsi lorsqu’il a de multiples sollicitations simultanées, c’est tout naturellement qu’il se consacrera à la plus importante. Celle-ci n’est pas toujours la plus urgente mais c’est celle qui lui apportera le plus de satisfaction. Ses priorités ne sont pas gérées à l’aide d’une montre ou d’un calendrier. Non, il s’appuie sur son esprit, il décide de faire les choses en pleine conscience pour répondre à ses besoins avec pour référence ses valeurs. C’est ainsi qu’il investit son temps dans les relations interpersonnelles, c’est sa source de satisfaction.

Pour aller plus loin :

Pour une découverte plus approfondie et confortable de la satisfaction, cliquez sur le livre