comment jouir pleinement de la vie ?

Agir pour gagner en satisfaction

      Si on en croit les statistiques il n’y a que trois pour cent des personnes qui lisent ces lignes qui vont vraiment passer à l’action. La satisfaction ne viendra pas à vous, c’est à vous d’aller la chercher. A faire comme tout le monde on reste comme tout le monde, insatisfait. Alors démarquez-vous, faites le premier pas, c’est le plus difficile. Ce faisant, vous allez recentrer votre esprit sur ce qui fait sens pour vous. Une fois l’esprit engagé dans l’action, il s’y investit complètement. C’est un excellent moyen de faire taire le mental qui vous tyrannise. Agir c’est s’offrir des opportunités. En agissant on prend le contrôle de la situation, le contrôle de soi. On ne subit plus, on gagne de la confiance. Le fait de ne pas avoir envie, de ne pas avoir l’énergie est à considérer avec prudence. Si on repousse, cela va revenir hanter votre mental de manière récurrente. Cela va vous encombrer l’esprit et consommer l’énergie qui vous fait déjà défaut. Par contre si vous passez à l’action, vous serez fier de l’avoir fait, et ce d’autant plus si cela demande un effort. En passant à l’action, on transforme donc une source de stress en source de satisfaction !

trouver le bien-être

Combler ses besoins

    Il s’agit de reprendre les choses à la base de la pyramide de Maslow, vérifier que les différents niveaux de besoins soient couverts. Vous devez donc décortiquer vos habitudes alimentaires, votre sommeil, la manière dont vous prenez soin de votre corps. A ce stade, on ne s’attarde que sur ce que vous avez besoin globalement pour vous sentir bien, ce qui vous motive. Est-ce que votre logement vous correspond, répond-il à vos besoins de confort et de sécurité, d’environnement plutôt rural ou urbain. Est-ce que votre emploi vous donne satisfaction, quels sont vos relations avec vos collaborateurs. Qu’y a-t-il dans votre vie qui vous ronge, qui vous empêche de vous épanouir. Etes-vous sujet à des addictions ? Celles-ci cachent elles quelque chose ? Avec un peu d’introspection, il doit être facile de répondre à ces questions, d’identifier les priorités auxquelles il faut s’attaquer. L’important ici est de ne pas se tromper de diagnostic. Le changement doit répondre à un besoin structurant non couvert. Un besoin n’est pas binaire, il peut être plus ou moins nourri. Il faut trouver les limites acceptables et surtout ne pas viser un niveau de satisfaction hors norme pour chacun d’eux. Ce serait illusoire et très anxiogène ! C’est l’harmonie qu’il faut viser. En avançant pas à pas, on trouve rapidement un nouvel équilibre qui donne l’énergie d’aller encore plus loin. On peut ensuite s’attaquer aux petites choses plus subtiles qui permettent de réellement transformer son quotidien.

 

Ensuite on se corrige

    On a beau avoir trouvé l’équilibre sur ses besoins fondamentaux, il restera toujours des moments difficiles à gérer. Il faut donc poursuivre l’effort sur toutes ces petites choses qui font notre quotidien. Il s’agit là de changer ses mauvaises habitudes. Il convient donc de les identifier, de prendre conscience de ce qui déclenche toutes les pensées, les actions qui nous sont néfastes. Il faut donc prêter attention à ce que nous pensons et la manière dont nous agissons. Plus on s’analyse et met de la conscience dans cet exercice plus on est pertinent dans la détection de nos mauvaises habitudes. Reste ensuite à les remplacer par de bonnes habitudes. Pour cela il faut s’appuyer sur le mécanisme des habitudes, garder l’élément déclencheur et remplacer la mauvaise routine par une routine plus adaptée. Ce changement doit se faire progressivement, habitude par habitude en prenant le temps nécessaire pour chacune d’elle. Pour trouver les bonnes routines, il faut veiller à toujours être en conformité avec ses valeurs. Petit à petit vous pourrez éradiquer vos principales sources de stress. Ce n’est qu’ensuite dans un climat de sérénité plus abouti que vous pourrez raffiner vos comportements pour travailler sur l’estime de soi et le respect de vos valeurs. Cette phase est difficile mais c’est celle qui aura le plus d’impact sur votre satisfaction.

 

Enfin on s’améliore

    Ce qui a été partagé jusqu’ici doit vous permettre de retrouver un équilibre mais aussi de gérer au mieux votre quotidien dans le respect de vos limites actuelles. Il s’agit à présent d’évoluer, d’élargir votre zone de confort en dépassant vos limites. Pour cela il faut bien se connaitre. Vous devez savoir quels sont vos points forts et vos zones d’inconfort. L’idée est de développer les profils de personnalité avec les lesquels vous êtes le moins à l’aise. Attention, il ne s’agit pas d’essayer de changer de personnalité ! Non, ce qu’il faut viser c’est élargir sa personnalité sans la changer. Ensuite, au-delà du travail sur sa personnalité, il est intéressant d’essayer d’aller encore plus loin en vous mettant en danger, en vous confrontant à vos peurs ! C’est le moment de sortir de votre zone de confort, de faire des choses que vous n’avez pas l’habitude de faire. Tout est possible, c’est à vous de trouver les défis qui vous feront grandir. Vous pourrez ainsi commencer à dire au revoir à vos peurs et vos doutes ! Vous gouterez alors au plaisir d’une énergie nouvelle totalement au service de la création et du développement. Votre niveau de satisfaction n’aura alors plus rien à voir avec ce que vous connaissez aujourd’hui.

 

    Jusque-là, c’est plutôt l’introspection et l’apprentissage qui vous ont occupé, avec certainement un mental bien actif pour vous interroger, pour vous faire douter ! Passer à l’action va vous libérer, votre mental va petit à petit vous laisser respirer et vous orienter vers vos objectifs de transformation. Une fois dans l’action c’est un cercle vertueux quoi se met en place. Vos actions vont porter leurs premiers fruits ce qui ne fera que renforcer votre motivation et vous aider à progresser toujours un peu plus. Et puis un jour vous ferez le constat que cela va mieux, vous serez focalisé sur de nouvelles perspectives qui vous porteront. Ainsi de fil en aiguille vous serez de plus en plus satisfait de vos efforts, de qui vous êtes à présent, de qui vous serez bientôt…

Pour aller plus loin :

Pour une découverte plus approfondie et confortable de la satisfaction, cliquez sur le livre